Critères d’évaluation des formations par les OPCO : une analyse des aspects réglementaires

Les Organismes Paritaires Collecteurs Agréés (OPCO) ont pour mission de financer et d’accompagner les entreprises et les salariés dans le développement de leurs compétences. Dans cet article, nous allons examiner les critères d’évaluation des formations utilisées par ces organismes, ainsi que les aspects réglementaires qui entourent cette évaluation. Notre objectif est de vous fournir une vue d’ensemble du fonctionnement des OPCO en matière de formation professionnelle.

Le cadre légal et réglementaire

Les OPCO sont soumis à un cadre légal et réglementaire strict pour garantir la qualité des formations financées. La loi du 5 septembre 2018, intitulée « pour la liberté de choisir son avenir professionnel« , a permis de simplifier et renforcer l’efficacité des dispositifs de la formation professionnelle. Un décret du 6 juin 2019 précise les modalités d’application concernant la qualité des actions de formation.

Les six critères d’évaluation des formations

Dans le but d’assurer la qualité des formations proposées aux entreprises et aux salariés, les OPCO se basent sur six critères d’évaluation, conformément à l’article L.6316-1 du Code du travail :

  1. L’identification précise des objectifs de la formation et son adaptation au public formé ;
  2. L’adaptation des dispositifs d’accueil, de suivi pédagogique et d’évaluation aux publics ;
  3. L’adéquation des moyens pédagogiques, techniques et d’encadrement à l’offre de formation ;
  4. La qualification professionnelle et la formation continue du personnel chargé des formations ;
  5. Les conditions d’information du public sur l’offre de formation, ses délais d’accès et les résultats obtenus ;
  6. La prise en compte des appréciations rendues par les stagiaires.
A lire  Formation professionnelle et reconversion : Maîtrisez vos droits et optimisez votre avenir professionnel

Ces critères sont essentiels pour garantir l’efficacité des actions de formation et leur adéquation avec les besoins des entreprises et des salariés.

Le référencement Qualiopi

Pour être éligibles au financement par un OPCO, les organismes de formation doivent être certifiés Qualiopi, une marque qui atteste la qualité du processus mis en œuvre par les prestataires d’actions concourant au développement des compétences. Cette certification est délivrée par un organisme certificateur accrédité par le Comité français d’accréditation (COFRAC) et est valable pour une durée de trois ans.

Le rôle des OPCO dans l’évaluation des formations

Les OPCO ont pour mission de veiller au respect et à l’application des critères d’évaluation des formations. Ils peuvent ainsi effectuer des contrôles auprès des organismes de formation afin de s’assurer que ces derniers respectent les exigences réglementaires en vigueur. De plus, ils ont la responsabilité de mettre en place des dispositifs d’accompagnement et de conseil pour aider les entreprises et les salariés à identifier leurs besoins en compétences et à choisir les formations adaptées.

La prise en compte des appréciations des stagiaires

Afin d’améliorer en continu la qualité des formations financées, les OPCO sont tenus de prendre en compte les appréciations et les retours d’expérience des stagiaires. Ces avis permettent d’évaluer l’efficacité des actions de formation, ainsi que leur adéquation avec les attentes et les besoins des entreprises et des salariés.

En somme, les critères d’évaluation des formations par les OPCO sont encadrés par un cadre légal et réglementaire strict. Les six critères définis par le Code du travail visent à assurer la qualité des actions de formation financées. Les organismes de formation doivent être certifiés Qualiopi pour être éligibles au financement par un OPCO. Enfin, la prise en compte des appréciations des stagiaires est essentielle pour garantir l’amélioration continue de la qualité des formations proposées.

A lire  La formation professionnelle