Comment être indemnisé pour un traumatisme crânien ?

Suite à un accident de la route, vous souffrez d’un traumatisme crânien. En effet, le choc de l’accident a entraîné des lésions internes au niveau de votre cerveau ou de votre crâne. Ce traumatisme peut d’ailleurs entraîner des séquelles cognitives ou motrices qui peuvent avoir de lourdes conséquences dans votre quotidien. Vous le savez sûrement déjà, vous pouvez vous faire indemniser pour le traumatisme que vous avez subi. Mais comment ? Suivez nos conseils.

Prouver l’existence du traumatisme crânien

Victime d’un accident de la route, votre quotidien est affecté par les séquelles motrices ou cognitives du traumatisme crânien que vous avez subi suite au choc du sinistre. C’est pour cette raison que vous aimerez vous faire indemniser. La première étape de votre démarche est de prouver qu’il y a réellement un traumatisme crânien. Pour cela, vous aurez besoin d’une expertise neurologique qui sera réalisée par un avocat spécialisé dans l’indemnisation traumatisme cranien et son médecin expert. Effectivement, les conséquences d’un traumatisme crânien peuvent ne pas être détectées lors des premiers examens pratiqués suite à l’accident. D’où l’importance de l’expertise médicale. Le traumatisme crânien se présente d’ailleurs sur 3 échelles sur le plan clinique :

  • Le traumatisme crânien léger qui est le plus difficile à détecter. En effet, après l’accident, la victime ne présente aucune fracture du crâne et n’a pas perdu connaissance.
  • Le traumatisme crânien moyen. Dans ce cas, la victime de l’accident présente une fracture au niveau du crâne ou a perdu connaissance pendant quelques minutes après l’accident.
  • Le traumatisme crânien grave. À cause de l’accident, la victime est dans le coma.

L’expertise médicale permet de prouver que l’accident a réellement causé un traumatisme crânien et que vous souffrez des conséquences de ce problème dans votre vie quotidienne.

Déposer une demande d’indemnisation pour un traumatisme crânien

Pour pouvoir obtenir une indemnisation pour le traumatisme cranien que vous avez subi à la suite à un accident de la route. Vous allez en faire la demande. Vous devez d’ailleurs déclarer l’accident auprès de votre compagnie d’assurance pour que cette dernière puisse organiser une expertise médicale afin d’évaluer les préjudices que vous avez subis. Votre avocat pourra par la suite demander l’indemnisation de votre traumatisme crânien pour faire face aux coûts de vos traitements et des matériels nécessaires qui vous sont nécessaires au quotidien. En général, l’assureur va entamer des négociations avec votre avocat en se basant sur le rapport d’expertise pour votre indemnisation. Si vous n’arrivez pas à un accord, votre avocat peut saisir le tribunal judiciaire pour une expertise avec une mission spécifique des traumatismes crâniens et ainsi obtenir une meilleure offre d’indemnisation.

L’indemnisation d’un traumatisme crânien

L’indemnisation d’un traumatisme crânien suite à un accident de la route doit être intégrale si la victime est un piéton, un cycliste ou un passager d’un autre véhicule ou même de la voiture qui a causé l’accident. Et cela que le traumatisme crânien soit léger, moyen ou grave. Ceci afin de faire en sorte que la victime soit replacée dans ce qu’aurait été sa vie si elle n’avait pas subi l’accident.