Divorce en ligne : le guide

Vous avez décidé de mettre un terme à votre mariage. Vous allez d’ailleurs entamer une procédure de divorce et vous envisagez d’opter pour le divorce en ligne. Seulement, vous ne savez pas si votre situation s’applique à ce type de divorce ou non. Dans notre guide, découvrez les conditions à respecter pour un divorce en ligne et les étapes à compléter.

Les conditions pour pouvoir divorcer en ligne

Le divorce en ligne attire de plus en plus de couples qui désirent mettre un terme à leur mariage. En effet, il permet de réaliser la procédure plus facilement et rapidement. Pour pouvoir entamer cette procédure, vous devez vous assurer qu’elle est bien adaptée à votre situation. Sachez que pour pouvoir enclencher un processus de divorce en ligne il faut que :

  • Vous et votre conjoint êtes d’accord pour divorcer.
  • Chacun des époux est représenté par un avocat.
  • Vous et votre conjoint êtes d’accord sur toutes les conséquences du divorce. Le partage des biens, la garde des enfants ou encore le paiement d’une pension alimentaire ou compensatoire ne seront pas ainsi source de conflit. Les accords doivent d’ailleurs être stipulés dans une convention de divorce rédigée et signée par les deux parties et leur avocat respectif.
  • Aucun de vos enfants mineurs ne désirent se faire entendre par le juge aux affaires familiales, et cela même si vous les avez informés sur leur droit d’audition.
  • Ni vous ni votre conjoint n’êtes placés sous un régime de sauvegarde de justice, de curatelle ou de tutelle.

Les étapes d’un divorce en ligne

Une fois que vous êtes sûr que votre situation est bien adaptée à un divorce en ligne, vous pouvez commencer la procédure. La première étape consiste à s’enregistrer sur la plateforme en fournissant toutes les informations demandées par le site. Un questionnaire est souvent à remplir pour cela. Ensuite, la convention de divorce va être rédigée et les deux parties vont l’étudier avec leur avocat respectif. Vous disposez d’ailleurs d’un délai de réflexion de 15 jours qui vous permettra de demander une modification si c’est nécessaire. Si tout est en ordre, vous et votre conjoint allez convenir pour un rendez-vous. Cette étape est indispensable pour la valider. La signature va ainsi être réalisée dans le bureau d’un notaire où la convention va être enregistrée. Le notaire va vérifier que la convention est bien conforme à la norme en vigueur puis la conserve dans une archive. Enfin, la plateforme va réaliser une demande de modification de votre état civil et de votre conjoint.

A lire  Porter plainte pour adultère ou infidélité : droits et démarches

La durée et le coût d’un divorce en ligne

Si le divorce en ligne est très prisé, c’est parce qu’il est plus rapide et plus économique que la procédure classique. En effet, il permet de réaliser un gain de temps considérable, car tout se fait en ligne. En moyenne, le divorce est prononcé dans un délai d’un mois. Le divorce en ligne coûte entre 300 et 1 000 €. Tout dépend de la plateforme que vous avez sélectionnée pour votre divorce.