Croisière Europe : que faire en cas de perte de bagages ?

La croisière de luxe est devenue un véritable phénomène de société ces derniers temps. Elle vous permet de profiter de services de qualité et d’équipements haut de gamme. Toutefois, vous n’êtes pas à l’abri des imprévus comme la perte de bagages, et ce, même si vous embarquez à bord d’un bateau luxueux. Ce problème est la hantise de bien des passagers, mais malheureusement, la réalité de certains. Focus sur les droits des passagers à bord d’un navire de croisière en cas de perte de bagages.

Perte de bagage lors d’une croisière : recours possibles contre la compagnie maritime

En principe, les passagers n’ont pas droit à réclamation en cas de perte des bagages. Ils sont entièrement responsables de leurs bagages, sauf s’il est démontré que la faute a été commise par l’exploitant du terminal. Dans ce cas, il doit réparer les préjudices causés par des événements se produisant au cours du transport. Pour vous aider, votre compagnie est responsable dans les cas suivants :

  • Lorsque les bagages se trouvent en cabine. En effet, l’événement générateur est imputable au transporteur. Pour cause, il y a ici une présomption de faute ou encore de négligence de la compagnie maritime en cas de perte de bagages en cabine. On sait très bien que la cabine est un lieu spécialement aménagé pour accueillir les valises et les colis. Ils sont enregistrés suivant des règles strictes. C’est pourquoi le service maritime est entièrement responsable en cas de perte de bagages en cabine.
  • Si s’il s’agit d’un bagage à main, votre compagnie maritime n’est pas forcément responsable. Vous devez encore prouver que l’événement générateur de la faute est imputable au transporteur.
A lire  La protection du secret des affaires: enjeux et dispositifs juridiques

Indemnisation en cas de perte de bagages lors d’un voyage en croisière Europe

Personne n’est à l’abri des pertes de bagages même s’il s’agit d’un voyage à bord d’un bateau de croisière de luxe. Heureusement, le transporteur doit vous indemniser en cas de perte de bagages. Mais encore faut-il prouver sa responsabilité ? Si vous avez mis vos valises en cabine, l’exploitant du terminal que vous avez choisi est censé être responsable. Comme évoqué, il y a présomption de négligence du transporteur en cas de perte de bagages en cabine. Dans cette optique, il doit indemniser le voyageur. Mais il convient de savoir que le montant est très encadré. L’indemnisation est d’environ 2 500 euros par passager.

Le montant est différent si les bagages sont transportés dans la voiture. Le transporteur doit indemniser la victime à hauteur d’environ 1 600 euros par voiture et par voyage. Pour les autres, l’indemnisation est évaluée à environ 4 300 euros par voyageur et par transport.

C’est qu’il faut faire lorsque le transporteur refuse l’indemnisation

Il se peut que votre compagnie maritime refuse de vous indemniser. Elle cherche tous les moyens pour décliner toute responsabilité. Voici ce que vous devez faire :

  • Mettez-la en demeure. Il s’agit ici d’une tentative de résolution du différend à l’amiable. En général, cette étape permet d’obtenir gain de cause dans 50 % des cas. Si jamais elle ne donne pas de réponse sous 15 jours, passez à la deuxième étape.
  • Saisissez le juge d’instance. Mais avant de vous lancer, il faut que la valeur des choses perdues ne dépasse pas de 4 000 euros. Le juge rendra son verdict dans quelques mois. Vous n’avez pas besoin d’un avocat pour entamer cette procédure. À l’heure du numérique, il est tout à fait possible de déterminer le tribunal compétent pour trancher le litige ainsi que les dossiers à fournir.
A lire  Extrait de casier judiciaire : tout ce que vous devez savoir