Est-ce que l’assurance quad est obligatoire ?

Si on a l’habitude d’entendre parler de l’assurance auto ou de l’assurance moto, l’assurance quad est moins courante. Pour cause, cet engin n’est pas si populaire que cela auprès du grand public. Il est le plus souvent destiné au loisir. Vous venez d’acheter un quad ? Est-ce que vous devez souscrire une assurance pour l’utiliser ?

Une assurance quad pour couvrir votre responsabilité civile

Comme n’importe quel engin roulant sur route, la loi impose également au propriétaire d’un quad de souscrire une assurance. Elle sert à couvrir les éventuels dommages causés aux tiers par l’engin en cas d’accident ou de collision.

Le quad est un véhicule à 4 roues et peut parfaitement circuler en agglomération ou sur n’importe quel circuit qui lui est destiné. Certes, il s’agit d’un engin de prestige, toutefois, il est également capable de provoquer des accidents aux tiers.

L’assurance quad est régie par l’article L211-1 du code des assurances. La garantie responsabilité civile est le minimum pour pouvoir circuler sur la voie publique avec votre quad. Des sanctions sont prévues par la loi si vous conduisez un quad sans contrat d’assurance. Il s’agit d’un paiement d’amende pouvant atteindre les 3750 euros, d’une suspension de permis et d’une mise en fourrière de votre véhicule.

Des conditions à respecter pour l’utilisation d’un quad

La souscription d’une assurance quad fait partie des conditions pour pouvoir utiliser un quad. Mais outre l’assurance, certains critères sont à respecter avant de pouvoir conduire ces engins à 4 roues sur la voie publique. Les quads homologués peuvent circuler sur la voie publique et les agglomérations. En revanche, ils sont interdits sur les autoroutes et les voies secondaires. Ils sont le plus souvent dotés d’une faible puissance et peuvent être conduits par des jeunes à partir de 16 ans. Ceux-ci doivent toutefois disposer d’un brevet de sécurité routière.

A lire  La souscription d'une assurance covoiturage pour les véhicules neufs

Pour l’usage d’un quad non homologué, un permis de conduire A ou B est exigé. Ce type d’engin est seulement accepté sur des circuits spécifiques. Ces derniers sont en général peu fréquentés par les autres types d’engins. Un quad, quelle que soit sa puissance, doit être immatriculé.

Une procédure de souscription aisée

La procédure de souscription d’une assurance quad est la même que n’importe quel type de contrat d’assurance pour les véhicules. Vous avez besoin de la carte grise, d’un permis de conduire et d’une pièce d’identité. Pour faciliter votre tâche lors du choix de votre assurance quad, il est recommandé de comparer les devis d’assurance de plusieurs assureurs.

Généralement, l’offre varie en fonction du choix des garanties, de la puissance et de la vitesse de l’engin. En fournissant les informations nécessaires sur le comparateur d’assurance, vous pouvez facilement trouver une assurance quad avec un meilleur rapport qualité-prix. Si vous avez un quad homologué, l’accès à l’assurance est très facile. S’il s’agit en revanche d’un quad non homologué, vous devez fournir quelques efforts supplémentaires pour conclure un contrat d’assurance. Précisons que les deux types de quad se distinguent uniquement au niveau des accessoires. Ils sont tous les deux soumis aux obligations d’assurance.

Des avantages en fonction du type de contrat

Au-delà de son caractère obligatoire, la souscription d’une assurance quad vous offre de nombreux avantages. Il s’agit d’un contrat modulable que vous pouvez ajuster en fonction de vos besoins.

  • Vous profitez d’un contrat assujetti d’une garantie d’obligation civile accompagné d’une protection juridique en fonction du contrat.
  • Vous profitez d’une protection incluant les garanties vol et dommages selon le type de contrat
  • Vous avez la possibilité de souscrire une assurance quad tous risques qui couvre les dommages corporels et matériels.
A lire  Le régime fiscal d'une société civile de moyens (SCM) : un guide complet

L’assurance quad est certes obligatoire, mais elle vous prémunit des éventuels problèmes en cas d’accident. C’est pourquoi il est important de bien la choisir avant de signer le contrat d’assurance.

Assurance quad : laquelle choisir ?

Comme la loi le prévoit pour tout véhicule terrestre à moteur, le quad doit être assuré au minimum avec une garantie responsabilité civile. À cette protection basique, vous pouvez rajouter une assurance plus étendue. Les formules d’assurance quad diffèrent selon que l’engin est homologué ou non :

  • Assurance pour un quad homologué : les quads homologués varient en fonction de leurs cylindrées. Pour plus de 50 cm³, on parle de quad lourd, tandis que, pour moins de 50 cm³, on parle de quad léger. 

Les quads légers peuvent être conduits dès l’âge de 14 ans sans permis de conduire. Il est préférable, pour une protection maximale, de souscrire à des garanties supplémentaires à l’assurance responsabilité civile.

Pour les quads lourds, souscrire à une garantie vol et incendie ou une assurance tous risques (lorsque le quatre roues est neuf ou très récent) est la meilleure des protections.

  • Assurance pour un quad non homologué : un quad non homologué est un engin ne répondant pas aux normes requises pour circuler sur la voie publique. La protection à choisir pour un quad non homologué diffère de celle d’un engin autorisé. Choisissez une assurance portée sur la protection du pilote afin de protéger ce dernier des conséquences que pourrait entraîner un accident.