Droit du travail : le recours à un avocat spécialiste

Que vous soyez employé ou employeur, demander les conseils d’un avocat spécialisé dans le droit du travail est toujours un bon point. Les premiers connaissent leurs droits tandis que les deuxièmes connaissent l’actualité relative à leurs obligations et aux éventuels recours dont ils disposent en cas de conflit juridique.

Quand faire appel à un avocat spécialiste en droit du travail ?

Il n’est pas exclu qu’un salarié ait des difficultés pour connaître ses droits ou pour les faire appliquer dans certains conflits avec son employeur. C’est la raison pour laquelle, il est conseillé de demander l’aide d’un avocat spécialiste en droit du travail.

  • Il conseille : avant tout l’avocat spécialisé dans le droit social a pour vocation d’apporter divers conseils juridiques à son client. Ce n’est pas uniquement dans le cadre d’une action en justice que l’homme de loi intervien. Il vous informera également sur tout ce que vous devriez connaître sur le plan juridique dans le cadre de votre travail.
  • Pour régler un conflit : si un litige est né entre vous et votre employeur, votre avocat vous soutiendra dans divers types de situations. Il vous conseillera dans les cas où une solution à l’amiable serait nécessaire. C’est aussi une alternative intéressante pour se protéger des éventuels retournements de situation. Dans ces cas, vous serez au courant des recours qui sont à votre disposition. Vous aurez aussi l’occasion de vous préparer face à une possible contre-attaque venant de votre employeur.

Le rôle de l’avocat devant les prud’hommes

Si, après les pourparlers au niveau de l’entreprise, les deux parties en conflit ne sont pas arrivées à conclure une entente, l’affaire peut être menée devant les prud’hommes. L’avocat spécialiste en droit du travail est dans ces cas plus que recommandé. En dehors de son rôle classique de conseiller juridique, il va vous assister dans toutes les étapes de la procédure judiciaire.

Devant le Conseil des prud’hommes, l’homme de loi va aussi intervenir en votre faveur et va agir à votre place, dans votre unique intérêt. Il sera amené à prendre la parole, à intervenir pour la défense de son client et surtout pour exposer le cas de ce dernier. Faire appel à un avocat spécialiste en droit du travail n’est cependant pas une action gratuite. Le client aura deux options : soit le paiement d’un forfait, soit une facturation à l’heure. Tout doit se faire dans un consentement commun.

Autres attributions de l’avocat spécialiste en droit du travail

Cet homme de loi ne travaille pas uniquement dans l’intérêt du travailleur. Il peut aussi intervenir dans la gestion d’une société en tant que conseiller juridique. Ce dernier interviendra pour conseiller l’entreprise quant aux procédures à suivre afin de résoudre les conflits en interne, et pas seulement en cas de litige. L’avocat spécialiste en droit du travail veillera aussi au respect des normes requises dans l’environnement de la société. Il accompagnera le dirigeant dans la recherche du confort minimum nécessaire au bon déroulement du travail de ses salariés.

Il aura également comme attributions de conseiller l’employeur dans le respect des modalités de travail, dans la sécurité des lieux ou encore l’hygiène. Les recommandations de cet homme de loi seront aussi utiles pour déterminer les droits des employés surtout pour la maternité, les éventuels accidents de travail, les mutations, les conditions de changement de poste, … L’avocat conseillera également les ressources humaines dans l’élaboration des contrats de travail, dans la définition des conditions à respecter, des conventions collectives …

Cas où l’avocat spécialiste en droit du travail n’est pas obligatoire

Il existe certains types de conflits où le recours aux services d’un avocat spécialiste en droit du travail n’est pas une nécessité. C’est le cas quand le conflit entre le salarié et l’employeur n’est pas réellement un litige. Cela signifie qu’un arrangement a déjà été consenti entre les deux parties. Dans ce cas-là, l’intervention d’un homme de loi n’est pas requise. C’est ce qui se passe par exemple quand une société est obligée de faire une restriction de personnel et que les personnes concernées ont été mises au courant au préalable avec l’acceptation du paiement d’une indemnité.

Le recours au service d’un avocat spécialiste en droit du travail n’est pas non plus nécessaire lorsque l’objet du conflit n’est pas grave. Cela peut être une erreur dans le salaire, des indemnités non perçues ou encore des remboursements non effectués. Ce genre de petite erreur se règle en interne et avec l’intervention d’un manager par exemple. Faire appel à un homme de loi n’est requis que dans l’éventualité où les droits du salarié aient été sciemment bafoués. La plupart du temps, ces petits soucis se règlent avec des pourparlers ou des ajustements.